Le cannabis contient plus de 500 composants. Les plus importants sont le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol), qui appartiennent au groupe des cannabinoïdes. Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effets psychoactifs, mais offre un grand potentiel médicinal. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons assisté à un véritable boom du CBD ces dernières années. Le volume de la recherche sur le CBD et ses avantages médicinaux ne cesse de croître. En conséquence, on a une idée plus claire de la manière dont le CBD peut être utilisé comme agent thérapeutique dans le traitement de différentes maladies et troubles.

Le CBD présente un large éventail d’avantages médicinaux

Le nombre d’utilisations du CBD en tant que médicament continue de croitre au point que nous n’avons presque jamais rencontré une substance aussi polyvalente. À ce jour, l’industrie pharmaceutique n’a pas encore mis au point un seul médicament ayant autant d’applications que le CBD.

Le CBD est connu pour ses propriétés anti-émétiques, anti-psychotiques, anti-inflammatoires, détoxifiantes, inhibitrices de tumeurs, anti-anxiété et anti-dépressives. Certaines de ces propriétés ont fait l’objet d’études approfondies, tandis que d’autres en sont encore aux premiers stades de la recherche.

Comme nous l’avons expliqué, le CBD a fait l’objet d’un examen minutieux en tant que traitement pour un large éventail de conditions médicales. Cependant, de nombreuses personnes utilisent simplement le CBD comme un complément alimentaire en raison du large éventail d’effets physiologiques qu’il a, même en l’absence de maladie. Certaines des autres propriétés thérapeutiques du CBD incluent :

  • Anti-inflammatoire ;
  • Antioxydant ;
  • Neuroprotecteur ;
  • Anti-émétique ;
  • Aide au sommeil

Fondamentalement, ces propriétés peuvent être prises en compte afin d’améliorer la qualité de vie, notamment pour les patients souffrant de maladies chroniques. On sous-estime souvent à quel point une bonne nuit de sommeil et un appétit accru peuvent améliorer la santé d’un patient souffrant d’une maladie chronique, c’est pourquoi la CBD est souvent utilisée pour compléter les lignes de traitement traditionnelles.

Et les recherches continuent…

La consommation de cannabis est désormais une question de santé publique. Son utilisation à des fins médicinales se développe dans le monde entier.

L’usage médical du cannabis peut désigner une grande variété de médicaments, de préparations et de produits contenant différents principes actifs, à différentes concentrations, et utilisés par diverses voies d’administration. Chacun de ces facteurs a un impact significatif avec des conséquences sur la santé humaine.

Bien que certaines études soient connues sur son utilisation thérapeutique pour traiter différentes pathologies (telles que l’épilepsie réfractaire, le syndrome de Tourette, la sclérose en plaques, les troubles du sommeil et de l’anxiété, les douleurs chroniques, le manque d’appétit, etc.), des recherches scientifiques poussées sont nécessaires pour aider à élucider les effets thérapeutiques de chacun des composés dérivés du cannabis.

Leurs interactions, ainsi que le risque d’abus et les conséquences néfastes à court et à long terme sur la santé après une administration prolongée sont aussi étudiés. Bien que l’utilisation médicale des préparations dérivées de la plante Cannabis Sativa L. ait une longue histoire, l’interdiction de sa consommation pendant des décennies a retardé les avancées médicales et scientifiques dans ce domaine.