Vous est-il déjà arrivé de quitter la maison et de voir votre chien gémir ou aboyer au moment où vous partez ou de vous entendre dire que cela se produit pendant que vous êtes sorti ? Vous êtes peut-être rentré à la maison et votre nouveau canapé a été réduit en miettes, ou votre chien a eu un accident, même s’il a été dressé à la propreté. Aider les chiens souffrant d’anxiété est la résolution de nombreux maîtres.

Votre chiot va bien quand vous êtes là. Les problèmes ne semblent commencer que lorsque vous partez ou lorsque vous étiez absent. Si votre chien montre des signes d’inconfort, de peur ou de panique lorsque vous le quittez, il peut souffrir d’anxiété de séparation.

Selon le College of Veterinary Medicine de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, jusqu’à 40 % des chiens souffrent d’anxiété de séparation. Heureusement, il existe de nombreux moyens de favoriser le bien-être de votre chien et de faire en sorte qu’il se sente plus à l’aise en votre absence. Au même titre que les maîtres peuvent souffrir du stress.

Utilisez ce guide pour apprendre à repérer les signes avant-coureurs et à aider votre chien à faire face à l’anxiété de séparation.

Quelles sont les causes de l’anxiété de séparation chez les chiens ?

Les chiens souffrent d’anxiété de séparation lorsqu’ils sont en détresse émotionnelle. Cette détresse peut être exacerbée par la génétique, certains chiens étant plus susceptibles de ressentir du stress lorsque leur maître est absent.

Dans d’autres cas, l’anxiété de séparation peut être due à d’autres circonstances. Par exemple, un chien que ses anciens propriétaires ont définitivement abandonné peut présenter des symptômes. En cas de stress environnemental, comme le tonnerre, un chien peut éprouver de l’anxiété à cause d’un orage et se sentir plus anxieux si son maître s’en va.

Votre chien peut souffrir d’anxiété de séparation chaque fois que vous vous absentez. Ou bien, il peut se sentir bien lorsque vous partez, à condition qu’une autre personne soit présente.

Signes courants d’anxiété de séparation chez les chiens

L’angoisse de la séparation se manifeste de diverses manières. Parfois, le résultat est physiquement dommageable – détruire des biens, avoir un accident, etc. Parfois, elle est plus émotionnelle, votre animal semblant effrayé ou agité.

Les symptômes peuvent varier en gravité, mais les signes de l’anxiété de séparation chez les chiens sont les suivants :

  • Se recroqueviller
  • Comportement destructeur de son environnement et/ou de lui-même, comme le fait de mâcher une partie du corps.
  • Tentative d’évasion, par exemple en creusant un trou ou en grattant près des portes et des fenêtres.
  • Aboiements excessifs, bave, gémissements ou transpiration des pattes.
  • Élimination inappropriée, même si le chien est propre.
  • Hésitation à manger et/ou à boire
  • Lèchement des lèvres
  • Faire les cent pas
  • Halètement
  • Comportement agité

Un chien qui souffre d’anxiété de séparation peut également se montrer extrêmement excité lorsque vous arrivez à la maison, au point parfois d’uriner ou de renverser des objets dans le vacarme. Si vous n’êtes toujours pas sûr que votre animal souffre d’anxiété de séparation, installez une caméra vidéo pour enregistrer votre animal pendant votre absence. Vous pouvez montrer les images à votre vétérinaire pour l’aider à déterminer les prochaines étapes.

Comment réduire et apaiser l’anxiété de séparation chez les chiens ?

Nous avons rassemblé ci-dessous quelques-unes des meilleures méthodes courantes et recommandées par les vétérinaires pour aider les chiens souffrant d’anxiété de séparation :

Allez et venez tranquillement

Votre vétérinaire peut vous recommander de faire en sorte que les départs et les arrivées soient aussi peu mouvementés que possible. Vous pouvez préparer vos affaires la veille et vous éclipser discrètement. En arrivant à la maison, vous pouvez attendre que votre chien soit calme avant de l’accueillir.

Divertissez-le

Une autre façon de réduire l’angoisse de la séparation est de fournir à votre animal de compagnie de quoi s’occuper pendant votre absence. Vous pouvez lui donner un bâton à mâcher lorsque vous partez ou un jouet avec lequel il peut jouer.

Laissez la télévision allumée

Certains chiens peuvent même réagir à des programmes télévisés respectueux des animaux, comme la chaîne DogTV. DogTV cite plus de 60 études de recherche sur les effets positifs de certains types de programmes sur les chiens, notamment l’apaisement et la réduction de la peur et de l’anxiété.

Essayez des alternatives à la cage

Si votre chien souffre d’anxiété de séparation après avoir été placé et laissé seul dans une cage en votre absence, envisagez d’autres solutions. Vous pourriez vous procurer une barrière pour bébé et l’installer dans une pièce libre avec des jouets et des couvertures à la place. Laissez-lui des vêtements imprégnés de votre odeur.

Fatiguez-les

Vous pouvez également essayer de faire dépenser de l’énergie à votre animal avant votre départ. Emmenez-le faire une promenade le matin avant d’aller travailler. Ou jouez avec lui et son jouet préféré.

Gardez un comportement calme

Essayez d’être doux et apaisant lorsque vous abordez l’anxiété de séparation avec votre chien. Une étude menée en 2015 par l’Université du Nebraska a révélé que les émotions et les niveaux de stress du propriétaire et du chien se synchronisent.

Pardonnez les erreurs

Pardonnez à votre chien (et à vous-même) le désordre, la destruction ou l’augmentation de l’anxiété qui ont eu lieu lors de votre départ. Adoptez une approche calme pour interagir avec votre chien et le dresser.

Allez-y lentement

Vous pouvez commencer à exposer lentement votre chien à des signaux de pré-départ comme prendre vos clés ou mettre vos chaussures. Restez avec lui jusqu’à ce qu’il se soit calmé et qu’il commence à comprendre que ces gestes n’ont rien de menaçant.

Introduisez des médicaments anti-anxiété

Lorsque l’anxiété de séparation est diagnostiquée chez votre chien, le vétérinaire prescrit parfois des médicaments contre l’anxiété. Ce médicament n’a pas pour but d’endormir l’animal, mais plutôt de le détendre.

Faites appel à un professionnel

Enfin, suivez toujours les recommandations de votre vétérinaire. Vous pourrez peut-être désensibiliser progressivement votre chien à votre absence avec l’aide d’un dresseur.

Nous recommandons d’utiliser le CBD uniquement pour réconforter un chien agité d’âge mûr, et non un chiot. Si vous décidez d’utiliser le CBD pour aider votre chien, de nombreux sites proposent différentes options de CBD pour favoriser le bien-être des chiens.